Initial Margin


Etude interne
Auteurs : A. Misko, A. Zarbi

 

L’Initial Margin (IM) pour les dérivés OTC non compensés a pris de plus en plus d’importance suite aux exigences de la BCBS-IOSC. Cet appel de marge a pour but de réduire l’exposition au risque de marché pendant la période nécessaire pour la liquidation/remplacement du portefeuille négocié suivant le défaut d’une contrepartie. Pour intégrer l’IM dans les calculs des xVAs, il est nécessaire de simuler une IM Forward Dynamique tout au long de la durée du portefeuille. Cependant, l’approche directe pour cette estimation est onéreuse en matière de temps de calcul, surtout pour des portefeuilles complexes et assez larges.

Cette note étudie l’estimation en temps raisonnable de l’IM dynamique (Discounted Dynamic Initial Margin) via metamodeling. Nous proposons ainsi une adaptation du Least Square Monte Carlo et de la régression par processus gaussiens dans le cadre de l’estimation de quantiles.

Télécharger le PDF

Publications récentes

#news

02/11/2022

Traitement des données manquantes dans le milieu bancaire

Lire plus

21/09/2022

MLOps – Comment rendre opérationnel un modèle de machine learning ?

Lire plus
Swaption cube

01/08/2022

GP regression for arbitrage-free construction of The Swaption Cube

Lire plus